Le château de Longefan

Situé à l’ouest du village de La Biolle, au pied de la colline du même nom, le château de Longefan par son implantation contrôle le chemin qui permet de se rendre d’Antoger (Aix-les-Bains) à Saint-Germain la Chambotte via la Chautagne. Tout comme Montfalcon, Longefan a eu une réelle importance pour la surveillance des voies de … Continuer la lecture de Le château de Longefan 

La fête des conscrits – classe 1917

Avec la création de la conscription est apparue un peu partout en France une tradition durant laquelle les jeunes gens de chaque commune se réunissaient et faisaient la fête avant de partir à l’armée. Les conscrits entamaient d’abord un tour de ville au cours duquel une halte s’imposait dans chaque café rencontré. Un repas copieux … Continuer la lecture de La fête des conscrits – classe 1917 

La réquisition des chevaux

Dans la France rurale d’avant 1914-1918, le cheval est alors un animal indispensable, propre à toutes sortes de travaux. D’après la « Statistique des animaux en Savoie » le nombre de chevaux ne cesse de progresser entre 1860 et 1913 passant d’environ 2000 à plus de 3500 à la veille du conflit. Voyez cette carte postale présentant … Continuer la lecture de La réquisition des chevaux 

La « rumeur du monde » dans l’Albanais de 1914

L’aggravation de la tension qui règne en Europe depuis l’attentat de Sarajevo (28 juin 1914) aurait dû alerter l’opinion publique d’Aix-les-Bains, Rumilly ou Annecy dès la fin du mois de juillet. Mais comme pour le monde rural, la mobilisation constitue pour la population des villes une surprise totale. Jusqu’au dernier moment, les paysans occupés aux … Continuer la lecture de La « rumeur du monde » dans l’Albanais de 1914 

Le conseil de révision de 1909

Au printemps se tient dans chaque chef-lieu de canton le conseil de révision qui va déterminer l’aptitude militaire des jeunes gens et étudier les demandes de dispense. La date est fixée par une loi, à charge du préfet de la faire appliquer. Une décision préfectorale organise le conseil de révision et plus particulièrement son parcours … Continuer la lecture de Le conseil de révision de 1909 

Faire son service militaire

Passés devant le conseil de révision au printemps, les conscrits sont appelés à rejoindre leur affectation à l’automne de la même année. Il y a quelque temps que la récolte de céréales a été rentrée, les pommes de terre stockées, on se prépare à broyer les pommes pour le cidre lorsque Jean-Claude D. quitte Saint-Ours … Continuer la lecture de Faire son service militaire 

François et Philibert Mollard : deux frères, deux destins

Cet article ne se veut en aucun cas exhaustif. Il s’inspire très largement d’un article écrit au début de ce siècle par le Général Bordeaux. La vie des frères Mollard fera sans doute l’objet d’une étude plus fouillée en 1989 sous la double forme d’une conférence et d’une monographie. Félix-Philibert Mollard est né au hameau … Continuer la lecture de François et Philibert Mollard : deux frères, deux destins 

Un enfant d’Albens, Joseph Michaud

Administrateur soucieux de bonnes finances, Charles-Emmanuel III, 15è duc de Savoie et second de sa Maison à porter la couronne de Sardaigne, savait combien il est nécessaire d’assurer au plus juste la charge de l’impôt. C’est pourquoi, par l’édit de péréquation de 1738, il a soumis à la taille la quasi totalité des biens nobles … Continuer la lecture de Un enfant d’Albens, Joseph Michaud 

Albens à l’époque romaine (I-Ve siècle)

L’origine gallo-romaine d’Albens est, je le pense, bien connue de tous. Mais que sait-on de plus à ce sujet ? Il a paru bon de faire le point des connaissances et de présenter sous forme d’un article les résultats des recherches menées tant sur le terrain que dans les musées. Ainsi, est-ce à un voyage dans … Continuer la lecture de Albens à l’époque romaine (I-Ve siècle) 

Au hameau du Paradis à Albens : sur les traces du général Mollard et de la mystérieuse « colonne des curés »

Le hameau du Paradis se trouve tout proche du chef-lieu d’Albens, à gauche après le garage Rivollet, en venant de Saint-Félix. Son nom « paradisiaque » lui vient du fait qu’en son centre se trouve l’ancien cimetière d’Albens, au milieu duquel s’élevait jadis l’église Saint-Alban : le hameau du Paradis était tout simplement l’ancien centre paroissial d’Albens (jusqu’au … Continuer la lecture de Au hameau du Paradis à Albens : sur les traces du général Mollard et de la mystérieuse « colonne des curés »