Assemblée Générale de Kronos, Une plongée dans l’histoire séculaire de la Savoie

Ce vendredi 1er octobre, Kronos pouvait enfin tenir son assemblée générale en présentiel à la salle des fêtes l’Ébène de La Biolle. Tout avait été mis en place pour assurer la mise en œuvre des mesures sanitaires requises.
Peu après 20h, le président de Kronos, Fabien Millioz ouvrait l’assemblée générale par la présentation du bilan moral faisant ressortir l’activité de l’association auprès du large public de l’Albanais, esquissant les projets pour les années prochaines. Dans un programme fourni on a pu relever la reprise prochaine des conférences, les animations dans les écoles à la demande des enseignants, la mise en ligne de l’ouvrage « L’Albanais 1900 » introuvable aujourd’hui mais aussi la poursuite des publications avec la sortie du numéro 37 de la revue et la préparation d’une brochure consacrée au centenaire de la rosière d’Albens. Ce bilan comme le bilan financier ont été adoptés à l’unanimité des adhérents et la liste des membres du conseil d’administration reconduite. Le président donne ensuite la parole à Claire Cochet, maire déléguée d’Albens, qui après avoir excusé Jean-François Braissand maire d’Entrelacs empêché, se félicita du rôle joué par Kronos dans la connaissance du passé local et sa diffusion la plus large.

Dans la salle de l'Ébène, le public et Claude Mégevant lors des échanges. (cliché B.Fleuret)
Dans la salle de l’Ébène, le public et Claude Mégevant lors des échanges. (cliché B.Fleuret)

Pour cette reprise de contact, l’association était heureuse de pouvoir bénéficier de l’intervention de Claude Mégevant, co-fondateur de la Société d’Histoire de la Salévienne. Adhérents de Kronos et simples spectateurs (60 personnes environ) ont découvert avec bonheur le film « Le royaume partagé ou l’histoire des États de Savoie ». Racontée par Clotilde Courau, comédienne et princesse de Savoie, avec l’appui et les interventions de nombreux universitaires, cette histoire multi-séculaire aborde en 52 minutes les grands moments des États de Savoie, présente les figures princières et royales incontournables de cette épopée. Le film inscrit aussi la Savoie dans le concert culturel de son temps la dotant d’un patrimoine prestigieux à l’image des belles églises baroques de Maurienne et Tarentaise. Un débat a poursuivi la projection, nourri de toutes les questions et remarques qu’un public connaisseur et intéressé n’a pas hésité à poser à l’intervenant. Un grand moment d’échange qui est inscrit dans l’ADN de l’association par ses contacts avec les sociétés voisines (Amis du Vieux Rumilly, Association des gorges du Sierroz, Société d’Art et d’histoire d’Aix), par l’ouverture des colonnes de sa revue à de nouvelles signatures, par ses relations avec les écoles du secteur.
Les conversations se sont poursuivies autour d’un verre et d’une petite collation offerte à la fin.
Une belle Assemblée Générale qui laissera certainement un bon souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *